(Vidéo) Alpha Bâ : « je tiens un salon de beauté pour femmes et j’en suis fier »

Bienvenue dans l’univers de Alpha Bâ. Ce jeune homme âgé de 26 ans exerce le métier de maquilleur-tatoueur. Il fait aussi de la pédicure-manucure. Cette passion est en lui depuis son enfance. Nous sommes allés à sa rencontre à Grand-Yoff, un quartier populaire de Dakar. Il nous reçoit dans son salon de beauté exclusivement dédié aux femmes.

Taille moyenne, allure sportive et démarche pleine d’assurance, Alpha est un passionné de la beauté. « Je me promenais au marché un jour (…) j’avais à peine 14 ans. Au détour d’une route, j’aperçois un homme qui maquillait une jeune femme, lui faisant ensuite ses ongles et les cils. Je suis resté bouche-bée et cette image m’a captivé... ».  

Alpha nous confie ensuite être revenu au marché un autre jour pour demander à son « idole » de lui enseigner le métier. C’est ainsi qu’il a commencé à s’exercer à maquiller et à tatouer les femmes.

                                                                                                        

Entrepreneur ambitieux, il se détache quelques temps après des bras de son « maitre » pour aller implanter son propre business. « J’ai commencé avec une petite table au marché Grand-Yoff », affirme-t-il. D'un ton fier, il poursuit en disant qu’au début, personne ne le connaissait et qu’il pouvait passer toute une journée sans voir la moindre cliente.  Et cela, sans oublier les regards désobligeants et les moqueries dont il était parfois victime. Cela ne l’a pas empêché de poursuivre son rêve. 

« Je crois en ce métier que j’adore également » déclare-t-il. En plus de cela, Alpha est rassuré par l’attitude de sa famille qui, dit-il, le soutient totalement.

‘’ Black Diamond Nails’’ est le nom de son salon. Un nom choisi pour rendre hommage à la femme africaine. C’est un lieu convivial et bien décoré.  Alpha et son équipe y disposent de tout le matériel nécessaire.

Désormais chef d’entreprise, le jeune Alpha emploie 3 personnes. « Je suis respecté partout où je vais grâce à mon métier et je ne veux pas m’arrêter là, j’ai énormément de projets ... Ce métier me permet de subvenir à mes  besoins et à ceux de ma famille ».

Alpha Bâ semble être un modèle de courage, d’abnégation et de confiance en soi. Dans une société sénégalaise fortement stéréotypée, il rame à contre-courant des règles préétablies et vit à fond sa passion.