Ucad : Des eaux usées pour cultiver de la salade

Des salades arrosées avec l’eau des toilettes et destinées à la vente. C’est grâce à un système instauré à la station de traitement des eaux usées de l’Institut fondamental d’Afrique noire (Ifan), Université Cheikh Anta Diop. Une véritable ingénierie. L’eau noirâtre qui sort de la fosse septique change de visage à chaque étape du traitement. Le liquide est ensuite envoyé dans un jardin.  

Comme chaque matin, Fatoumata Ndiaye, est encore là en ce vendredi ensoleillé de début avril. Elle est étudiante en master1 de géographie en gestion intégrée et développement des écosystèmes littéraux à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). L’endroit est devenu son deuxième amphithéâtre. Elle travaille sur le recyclage et la réutilisation saine des eaux usées dans l’agriculture. Le contrôle de l’eau n’est pas que pour l’irrigation.

La construction d’un bâtiment, ainsi que l’aquaculture obéissent à des normes, selon Dr Nouhou Diaby. Il est chercheur en géosciences et environnement, microbiologie environnementale, responsable du Laboratoire de traitement des eaux usées de l’Ifan

Rubrique: