Le procureur confirme l'arrestation du "rebelle" Ousmane Kabiline Diatta

Procureur Amady Diouf

L'arrestation du membre supposé actif du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc)  Ousmane Kabiline Diatta est confirmé cet aprés midi par le procureur de la République, Amady Diouf lors d'un point de presse au Palais de Justice. Selon le chef du parquet du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar, le mis en cause et ses présumés acolytes voulaient assister, à la manifestation du 08 juin 2022 de Yewwi askan wi. Avec, dit-il, "l'idée bien manifestée dans les échanges de profiter de toute opportunité pour s'adonner à des opérations de pillage, de destruction et d'atteintes contre l'intégrité physique de personnes vraisemblablement innocentes".

Il est poursuivi pour les délits de «complot et autres infractions contre l'autorité de l'Etat, participation à un mouvement insurrectionnel, actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, culture et trafic de chanvre indien». Les mêmes charges pésent sur ses "complices" activement recherchés.  Revenant sur le parcours et le profil psychologique de Ousmane Kabiline Diatta, le Procureur révéle qu'il "apparaît incontestablement comme un combattant aguerri qui a fait ses preuves aussi bien durant les combats dans le maquis que dans les tâches opérationnelles d'encadrement et de mobilisation des membres de l'aile civile du Mfdc, tâches qui lui étaient souvent dévolues."

 

 

Rubrique: