Le Ghana a-t-il arrêté ses exportations de cacao vers l'Europe ?

 

Dans un tweet posté le 9 juin par « Les Agriculteurs d’Afrique », il est annoncé qu'au Ghana « Les agriculteurs ont officiellement arrêté les expéditions de fèves de Cacao vers l’Europe ». Est-ce exact ?

Nous avons vérifié.

 

Une annonce virale

L’annonce du compte Les Agriculteurs d'Afrique a fait l’objet de plusieurs milliers d’interactions sur Twitter. 

 

Le même texte a aussi été repris de nombreuses fois sur Facebook par des comptes du domaine de l’agriculture ou des activistes.

Nous avons tenté de joindre l’auteur sur Twitter, par mail et via WhatsApp pour connaître la source de cette information mais nous n’avons reçu aucune réponse jusque-là.

Le Ghana a-t-il cessé ses exportations ?

Pour en savoir plus sur l’état des exportations, nous avons contacté Kwetey Nartey, journaliste de Joy News et lauréat du Cocoa Award 2020. Après avoir précisé que « cette information est inexacte », il  nous a expliqué que c'est le Ghana Cocoa board (Cocobod) qui s'occupe de l'exportation du cacao. Dans une note de Cocobod datant du 16 juin 2021 que Kwetey Nartey nous a fait parvenir, il est indiqué que la saison des récoltes est ouverte « pour acheter le cacao de cette année qui sera expédié une fois la saison terminée ». 


Note de Cocobod datant du 16 juin 2021

La déclaration du Président du Ghana en Suisse date de 2020...

Nous avons également interrogé Ange Aboa, journaliste de Reuters qui couvre le secteur du cacao au Ghana, en Côte d’Ivoire et au Cameroun pour l’agence de presse.

Selon Ange Aboa: « Le Ghana continue d’exporter ses fèves et ses produits semi, finis et dérivés du Cacao en Europe, son plus gros client ». Il ajoute dans sa réponse que le président du Ghana avait tenu des propos allant dans ce sens pendant son voyage en Suisse mais que « ce discours reste politique et diplomatique ».

Un an après cette visite du Chef de l’Etat ghanéen en Suisse  qu’évoque Ange Aboa, le 28 février 2020 plusieurs rumeurs ont circulé sur le net, en début d’année, indiquant que le Ghana n’allait plus exporter son cacao vers la Suisse. 

Post Facebook

Mais il s’agit de fausses interprétations de son discours car le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, avait uniquement déclaré durant son voyage que « Le Ghana ne veut plus être dépendant de l’exportation de matières premières » et souhaite aller vers une plus grande transformation de son cacao.

 

Cliquez sur cette vidéo pour écouter le discours de Nana Akufo-Addo

 

Nous avons d’ailleurs contacté l’Office Suisse des Statistiques, principal client du pays, pour des données sur les importations de cacao en provenance du Ghana.

Les documents reçus montrent que des importations de cacao en fèves et brisures de fèves bruts ou torréfiés du Ghana ont eu lieu jusqu’en juin 2021 contrairement au contenu de nombreuses publications depuis le mois de février dernier indiquant qu’elles auraient cessé. 


Graphique:  Fatma Mbacké

 

Nous avons également consulté les flux mensuels du commerce de marchandises  du Ghana. Les exportations de fèves de cacao se chiffrent entre 285 et 223 millions de dollars entre janvier et mars 2021. 

Concernant les nouvelles rumeurs d’arrêt des exportations par les agriculteurs, nous avons pu contacter le responsable des relations publiques de Cocobod. M. Fiifi Bofao nous a confirmé que cette information était fausse. Après avoir précisé que ce ne sont pas les agriculteurs qui sont habilités à prendre une telle mesure concernant les exportations et qu'elles sont toujours en cours, il a indiqué que le Ghana a pour objectif dans l'avenir de réduire les exportations « afin d'ajouter de la valeur à son cacao » par la transformation locale.

 

Le Ghana a gagné un peu plus de 2 milliards d'exportation de cacao en 2019…

En 2019, le Ghana a gagné 2,29 milliards de dollars américains grâce aux exportations des fèves et produits du cacao selon le rapport annuel de la Banque du Ghana. La même année, le marché mondial du chocolat était estimé à 137,6 milliards de dollars et devrait atteindre une taille de marché totale de 182,090 milliards de dollars américains d'ici 2025  selon le rapport de Research and markets.

Le 12 juin 2019, le Ghana et la Côte d'ivoire ont suspendu la vente de leur production pour demander la hausse des prix à un minimum de 2 600 dollars, la tonne, avant d’introduire un différentiel de revenu vital  de 400 $ la tonne, pour assurer un revenu décent aux agriculteurs. Le 16 juillet 2019, les deux pays ont décidé de lever la suspension des ventes de leurs récoltes.

 

Non, les exportations de cacao vers l’Europe n’ont pas cessé…

Dans un tweet posté le 9 juin par Les Agriculteurs d’Afrique et repris de nombreuses fois sur les réseaux sociaux, il est annoncé qu'au Ghana « Les agriculteurs ont officiellement arrêté les expéditions de fèves de Cacao vers l’Europe ». 

D’après les données récentes de l'Office Suisse de Statistiques que nous avons exploitées, des importations de fèves de cacao en provenance du Ghana vers son principal client à l’extérieur ont eu lieu jusqu’en juin 2021. Selon Fiifi Bofao, responsable des relations publiques du Ghana Cocoa Board, le seul organisme légitime à exporter le cacao du pays, cette information est fausse et les exportations se poursuivent. 

Conclusion : le Ghana n’a pas arrêté ses exportations de cacao vers l’Europe. 

Mise à jour: nous avons reçu et intégré les données de l'Office Suisse des Statistiques du mois de juin 2021 sur les importations des fèves de cacao en provenance du Ghana. Elles confirment notre conclusion. 

Fatma Mbacké

 

 

Rubrique: